Participation à Brest 2016

Le Grand Largue participera aux fêtes nautiques Brest 2016, qui auront lieu du 13 au 19 juillet 2016. Il représentera à la fois l’EESAB, École Européenne Supérieure des Arts de Bretagne, qui rendra compte de ses activités artistiques à bord du bateau, et Avel Vor Technologie pour les aspects innovants du Grand Largue.

Il s’agit de la 7ème édition de ces fêtes qui verront défiler plusieurs centaines de milliers de personnes.

 

Publié dans Non classé

Convention avec l’EESAB

L’EESAB École Supérieure des Arts de Bretagne regroupe les quatre écoles des beaux arts de Rennes, Brest, Quimper et Lorient. Sous l’impulsion de trois de ses enseignants, Nicolas Floc’h, Erwan Mevel et Jocelyn Cottencin, l’EESAB a voulu mettre en place un bateau de recherche artistique.

AVT et l’EESAB ont donc signé une convention selon laquelle AVT met gracieusement le Grand Largue à disposition de l’EESAB, qui a réalisé des aménagements pour la sécurité et l’hébergement à bord.

Compte rendu des activités de l’EESAB sur le Grand Largue de septembre à décembre 2015.

 

Publié dans Non classé

Conception et validation d’une voile-aile

Les voiles en forme d’aile d’avion, ou ailes, offrent de meilleures performances que les voiles classiques, avec plus de portance et moins de trainée. Elles ont prouvé leur supériorité lors de la Coupe de l’America. Le but est de les appliquer à des navires de travail, ce qui impose des contraintes supplémentaires.

AVT a décidé de construire une voile-aile automatisée et de la valider sur le Grand Largue, en remplacement du foc du milieu, entre les deux mâts bipodes.

Un Youkou Lili a servi de prototype pour l’étude de faisabilité.

Publié dans Non classé

Voiles auxiliaires de deuxième génération

Le bateau laboratoire Grand Largue d’Avel Vor Technologie est équipé depuis 2010 de voiles auxiliaires automatisées. Ce moyen de propulsion permet entre autre d’effectuer des économies d’énergie tout en réduisant le roulis. Ce système de première génération n’est ni modulaire ni très ergonomique, c’est pourquoi la seconde génération est en conception.

Publié dans Non classé

Le Grand Largue, outil de formation

Avel Vor Technologie travaille pour que des navires hybrides respectueux de l’environnement apparaissent dans la marine professionnelle. Pour cela, une formation à la conduite de bateaux hybrides semble nécessaire afin que les marins apprennent comment gérer deux moyens de propulsion à la fois ainsi que les avantages et méthodes pour optimiser l’économie de l’énergie. Une sensibilisation aux problèmes scientifiques dans la marine de travail auprès des lycéens et des étudiants est aussi envisagée.

Publié dans Non classé

Travail pour le projet Greenheart

Greenheart veut construire un bateau dans l’esprit du développement durable pour effectuer des liaisons dans les iles du Pacifique.

La conception d’un nouveau type de bateau a été réalisé au sein d’AVT par Floriane Emery, dans le cadre de son stage de fin d’études de l’INSA de Rennes.

Publié dans Non classé

Projet VoilesEnPeche

Le projet VoilesEnPêche consiste à équiper un chalutier de Saint Malo ( 35 ) d’une voile ant-roulis automatisée montée sur un mât bipode, pour rendre ce bateau plus sûr et plus confortable.

Ce projet est essentiellement financé par France Filière Pêche.

Publié dans Non classé

Projet S@IL

S@IL (Sustainable Approaches and Innovative Liaisons) est un projet européen INTERREG qui s’est terminé en juin 2015 et dont le but était de promouvoir le transport maritime hybride en Mer du Nord. Cette région est l’une des plus actives au niveau de la pêche et du transport maritime. Elle est, de plus, largement touchée par la pollution issue des gaz d’échappement des navires.

AVT a travaillé à l’amélioration des performances écologiques des bateaux existants, en particulier sur la deuxième génération et les voiles-ailes affalables.

Publié dans Non classé

Etude des rotors de Flettner

Les rotors de Flettner sont une utilisation pratique de l’effet Magnus. En tournant sur eux-même, ils génèrent une force perpendiculaire à la direction du vent. Ces rotors peuvent être utilisés comme moyen de propulsion pour un bateau, comme le montre le cargo E-Ship One construit en 2010. Ces rotors permettent d’avoir une puissance importante en prenant moins de place qu’une voile. Malgré leur intérêt et différentes études théoriques, ils sont très peu connus et utilisés.

Publié dans Non classé

Réduction des oxydes d’azotes

Publié dans Non classé